Chirurgie esthétique : Lifting antérieur

Le lifting antérieur pour un vrai coup d’éclat

Le lifting antérieur permet de corriger la joue et le relâchement du bas du visage.

Réalisée sous anesthésie générale ou neuroleptanalgésie, l’intervention dure 1 heure en moyenne et nécessite 24 heures d’hospitalisation à la clinique esthétique Alphand.

Pendant l’opération de lifting antérieur, le chirurgien incise au niveau de l’oreille, décolle les tissus situés entre la pommette et le menton puis il repositionne les muscles, regalbe les volumes, remet la peau en tension puis élimine l’excédent.

Dans la quasi totalité des cas, l’intervention s’accompagne d’injections de produits de comblement dans les sillons. On peut également envisager l’injection de graisse (lipofilling) ou des nouveaux volumateurs plus durables dans les zones qui s’affinent et se creusent avec l’âge (pommettes, joues, cernes etc.) et éventuellement d’un peeling léger.

Les injections de toxine botulique permettront de limiter le geste chirurgical au niveau du front.

Si l’intervention n’a pas nécessité de décollement important, les suites opératoires seront assez légères et l’éviction sociale ne durera que 8 à 10 jours.

Télécharger le document de synthèse sur le lifting antérieur réalisé par la Clinique Alphand.

Les bonnes indications pour le lifting antérieur

Ce sont les premiers signes du vieillissement d’un visage, c’est à dire un relâchement de la joue, de l’ovale du visage, de la région sous-mentionnère et de la zone haute du cou.

Les liftings du visage:


 
 

• Est-ce que ça fait mal ?
Ce n’est pas vraiment douloureux, mais un peu gênant. Souvent, la sensibilité du cuir chevelu est diminuée pendant six mois environ.

• Que faut-il faire avant ?
Le chirurgien vous prescrira un bilan préopératoire et vous rencontrerez l’anesthésiste si vous optez pour une anesthésie générale ou semi générale. Pour limiter les suites, pensez au traitement homéopathique à base d’arnica, évitez l’aspirine, l’alcool et les médicaments inutiles pendant la semaine précédant l’intervention.

• Est-ce que je suis immédiatement présentable ?
Non. Souvent, les yeux sont gonflés et bleuis au niveau des paupières inférieures. Le port de lunettes sombres est recommandé pendant une quinzaine de jours.

• Que puis-je faire pour améliorer mon apparence ?
L’application d’eau thermale fraîche sur les yeux et des traitements de kinésithérapie sont recommandés.

• Quelles sont les suites ?
Les agrafes très fines situées dans le cuir chevelu respectent les bulbes pileux et sont retirées vers le 10ème jour. Parfois, les cheveux sont fragilisés pendant quelque temps. Mais un traitement adéquat permet de les préserver.

• Quels résultats vais-je obtenir ?
Cette intervention rajeunit considérablement la partie haute du visage. Les résultats définitifs s’installent entre 3 et 6 mois.

• A partir de quel âge puis-je en bénéficier ?
Ce n’est pas une histoire d’âge. Le lifting frontal s’adresse aussi bien aux personnes jeunes qu’à celles de 50 ans et plus lorsque les rides du front et les rides inter sourcilières sont très marquées.

• Est-ce que je pourrais faire un lifting complet après ?
Sans aucun problème. Le lifting frontal ne compromet pas un lifting ultérieur de l’ensemble du visage. En cas de besoin, il peut être réalisé en même temps.

• Est-ce que j’aurais des cicatrices ?
A priori non, elles seront dissimulées dans les cheveux.

• Quelles sont les complications possibles ?
Une intervention de chirurgie esthétique est un acte chirurgical à part entière. Outre les complications infectieuses et cicatricielles toujours possibles, des complications imprévisibles peuvent survenir, le tabac et une mauvaise hygiène de vie les favorisent.